Babi Yar

La symphonie no 13 en si bémol mineur (op. 113, sous-titrée Babi Yar) de Dmitri Chostakovitch, pour voix basse, chœur d’homme et orchestre, fut créée le 18 décembre 1962 à Moscou par l’Orchestre philharmonique de Moscou et le chœur de l’Institut Gnessin sous la direction de Kirill Kondrachine (après que Evgeni Mravinski eut refusé de diriger l’œuvre). Le soliste était Vitali Gromadsky.

L’œuvre est composée de cinq mouvements :

Adagio : Babi Yar
Allegretto : Humour
Adagio : Au magasin
Largo : Peurs
Allegretto : Une carrière

La symphonie présente des poèmes de Evgueni Evtouchenko sur le massacre de Babi Yar et autres violences antisémites y compris l’affaire Dreyfus, le Pogrom de Bialystok et la vie d’Anne Frank ainsi que d’autres textes. (voir livret)shostakovich Babi Yar French livret (1)

La symphonie fut composée alors que régnait la censure en Union soviétique et Nikita Khrouchtchev menaça de stopper l’exécution de l’œuvre. La création eut bien lieu dans des conditions dramatiques mais en 1965 Evtouchenko fut contraint de réécrire la première strophe de son poème pour proclamer que des Russes et des Ukrainiens non juifs avaient péri aux côtés des juifs à Babi Yar. La partition avec le texte original a été à nouveau publiée en 1970.

D’après Wikipédia